Vous êtes ici : Accueil > Vivre au lycée > Santé et Social > Infirmerie > Règles de l’infirmerie au lycée
Publié : 23 juin 2016

Règles de l’infirmerie au lycée

Les maladies survenues, avant l’arrivée dans l’établissement, doivent être traitées par les parents. Si un élève tombe malade, ses parents sont prévenus dès que possible, et ceux-ci sont tenus de venir rechercher leur enfant, afin de l’emmener consulter un médecin (y compris pour les internes).

Les élèves mineurs ne sont pas autorisés à quitter l’établissement seuls, les parents ont l’obligation de venir les chercher.

Les élèves ne sont pas autorisés à détenir des médicaments.

Si la prise est nécessaire sur le temps de présence dans l’établissement, la famille doit fournir les médicaments, l’ordonnance, ainsi que l’autorisation parentale d’administration.

En cas d’événement grave, l’appel du SAMU 15 est nécessaire. Les parents seront également informés et devront se rendre à l’établissement hospitalier où sera orienté l’élève, afin que les soins soient entrepris.

Tout accident, même bénin, survenu au lycée, doit être immédiatement déclaré par l’élève qui en est victime (et les témoins) auprès du service infirmier.

En cas de maladie chronique ou de handicap, la famille doit se faire connaître, dès la rentrée, auprès de l’infirmerie. En accord avec la famille, des aménagements peuvent être mis en place dans le cadre d’un projet d’accueil individualisé (P.A.I.).

Concernant les troubles de l’apprentissage, la famille doit prendre contact avec le professeur principal et le chef d’établissement.

L’infirmière accompagne les élèves et leur famille qui souhaitent faire des démarches de demande d’aménagement d’épreuves et de bonifications post-bac, pour raison de santé.