Vous êtes ici : Accueil > Se former > Section professionnelle > 3e préparatoire à la voie professionnelle (PVP)
Publié : 9 mai 2016

3e préparatoire à la voie professionnelle (PVP)

QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES ?

A l’issue de la classe de 4e, la classe de troisième préparatoire à l’enseignement professionnel, dite 3e « prépa-pro », donne la possibilité aux élèves d’affiner le choix
de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel.
Il s’agit de proposer, à des élèves volontaires prêts à se remobiliser autour d’un projet de formation, une 3e dite « préparatoire à l’enseignement professionnel ». Elle permet
d’accompagner les élèves dans la construction de leur projet personnel. Elle s’inscrit dans le cadre de la personnalisation des parcours. Les élèves présentent le Diplôme National du
Brevet.

VERS QUELS MÉTIERS ?

Les élèves en 3e Prépa pro découvrent les filières professionnelles de l’établissement mais aussi des métiers ou filières extérieurs à celui-ci.

QUEL EST LE CONTENU DE LA FORMATION ?

Les dispositions spécifiques pour les élèves de ces classes restent identiques aux classes de 3e traditionnelles. En plus, ils bénéficient de quatre heures hebdomadaires consacrées aux enseignements complémentaires (Accompagnement Personnalisé et Enseignements
Pratiques Interdisciplinaires).
Spécifiquement à cette classe préparatoire à la voie professionnelle, un module de découverte professionnelle permet aux élèves d’obtenir des points supplémentaires pour obtenir le diplôme national de brevet.

QUELLES EPREUVES A L’EXAMEN ?

Le Diplôme National du Brevet

Une évaluation en cours de formation :

La maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture s’appuie sur l’appréciation du niveau atteint dans chacune des quatre composantes du
premier domaine :

  • Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit ;
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale ;
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ;
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps ;

et dans chacun des quatre autres domaines :

  • Les méthodes et outils pour apprendre ;
  • La formation de la personne et du citoyen ;
  • Les systèmes naturels et les systèmes techniques ;
  • Les représentations du monde et l’activité humaine.

Ces différents éléments sont évalués selon une échelle à quatre niveaux : maîtrise insuffisante, maîtrise fragile, maîtrise satisfaisante et très bonne maîtrise. Le positionnement
sur cette échelle s’effectue au fil des évaluations menées au long du cycle 4 par les enseignants.

Un examen terminal :

Pour les candidats scolaires, l’examen terminal comporte trois épreuves obligatoires :

  • Une épreuve orale qui porte sur un des projets menés par le candidat pendant le cycle 4 dans le cadre des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires, ou sur un des parcours éducatifs ;
  • Une épreuve écrite qui porte sur les programmes de mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie (ou leurs équivalents
  • pour la série professionnelle) ;
  • Une épreuve écrite qui porte sur les programmes de français, histoire et géographie et enseignement moral et civique.

QUELS DEBOUCHES ET POURSUITES D’ÉTUDE ?

À l’issue de la classe de troisième, les élèves de « prépa-pro » participent à la même procédure d’orientation et d’affectation que les autres élèves. La poursuite d’études
se fait, le plus souvent, en seconde professionnelle en lycée ou par la voie de l’apprentissage, mais n’exclut pas des possibilités offertes, la voie générale ou technologique.